Le chaperon Rouge de Sarah Blackley-Cartwright

63022917Résumé :

Le village de Daggerhorn semble sommeiller au creux de la vallée. Depuis des générations, le Loup qui menace sa tranquillité est tenu à l’écart grâce à un sacrifice mensuel. Mais aujourd’hui, plus personne n’est à l’abri. Et la peur rôde…
Depuis la mort de sa sœur, la plus douce des jeunes filles, Valérie est inconsolable. Henry, le superbe fils du forgeron, tente de gagner ses faveurs, mais le cœur indompté de la belle bat pour un autre garçon : Peter, le bûcheron exclu du groupe, qui lui offre des escapades palpitantes loin du cocon familial.
Un beau jour, un chasseur de loups de passage dans la région fait une terrible révélation qui provoque la stupeur des villageois : la Bête qui les terrorise depuis des années vit parmi eux. Tout le monde devient suspect. Bientôt, on comprend que seule Valérie peut entendre la voix du Loup. Et celui-ci exige qu’elle le rejoigne avant que le sang coule… et que tous ceux qu’elle aime disparaissent.

  • 14/20
  • Date de parution : 2011
  • Prix : 8.19 € (Broché)
Mon avis : 

♣ J’ai beaucoup aimé ce roman. Mais vous allez me dire : « Mais pourquoi tu n’as mis que 14/20 ? » C’est vrai, j’ai apprécié ce roman dans son ensemble, c’est même une très jolie réécriture d’un conte que j’adore mais la fin m’a vraiment refroidi.

♣ Valérie est une jeune fille qui vit à Daggerhorn. Elle et sa sœur sont de très jolies filles mais Valérie n’est pas intéressée par l’amour, contrairement à sa sœur. A part celui pour son meilleur ami Peter. Mais celui-ci est partit avec sa famille et revient exclusivement pour la moisson. Valérie est heureuse de retrouver et aussi intriguée car il a changé. Elle va vite se rendre compte que la vie n’est pas aussi belle qu’on le croit car sa sœur est tuée par le loup. Désormais, une grande chasse est ouverte. Seulement, un chasseur de loup qui vient dans la ville de Daggerhorn, leur apprend que le loup est un être humain qui vit au village et qui se transforme les soirs de pleines lunes. Valérie, effrayée, se pose une seule question : « Qui est l’identité du loup ? »

♣ Tout d’abord, j’ai acheté ce roman pour la couverture mais aussi à cause de la réécriture du conte du petit Chaperon Rouge. Un conte que j’apprécie énormément.

♣ Le début du récit nous présente l’héroïne, Valérie mais aussi ce qui terrorise les gens du village, c’est à dire le loup. Le début est un peu long, et l’action à du mal à démarrer. Jusqu’au moment où la sœur de Valérie est tuée par le grand méchant loup. Après cette étape, les choses deviennent plus intéressantes. 

♣ Valérie est vraiment l’héroïne de l’histoire, même si d’autres personnages sont très présents au cours du récit. L’héroïne est une rebelle, elle veut découvrir les secrets de son meilleur ami, Peter. Elle veut découvrir aussi l’identité de ce loup qui terrorise son village mais aussi parce qu’elle veut venger sa sœur. Elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense et à affronter le danger.

♣ La réécriture du conte du petit chaperon Rouge est plus dark, et effrayant. Certaines scènes sont très sanglantes. Pendant toute l’histoire, ont souhaite découvrir la vérité, sur le loup, sur Peter et d’autres personnes du village qui sont assez suspectes. L’auteur m’a captivé jusqu’à la fin. L’écriture est fluide, le roman se lit très rapidement malgré un début assez lent. Il y a tous les ingrédients pour faire un bon roman. Il y a de l’action, de la sensation forte, une héroïne avec un fort caractère et une belle histoire d’amour. Les émotions sont aussi au rendez-vous, comme la peur, le désir de savoir, et la tristesse.

♣ Pourtant, pour moi c’est un avis assez mitigé car je n’ai pas pu juger la fin. En effet, la fin ne se trouve pas dans le roman. (Oui, elle se trouve sur une page du site de Michel Lafon qui est erronée). Cette page n’existe plus, je suis tombée sur une erreur 404. C’est une grande frustration pour ma part. Voici ma réaction à ce moment là : ahahahahahahahaha ! J’ai donc voulu voir le film mais je n’ai pas eu le temps jusqu’à présent. (en plus, je voulais lire la fin plutôt que de la voir en film). Je trouve ça vraiment bête de gâcher un si bon roman.

♣ Pour conclure, une bonne histoire qui peu parfois être effrayante mais qui me donne l’impression de ne pas l’avoir fini car je n’ai tout simplement pas la fin !

Et vous ?

Publicités

12 commentaires sur « Le chaperon Rouge de Sarah Blackley-Cartwright »

    1. Sincèrement, j’ai ragé toute la journée quand je l’ai fini car je ne connaissais pas la fin ! Du coup je vais devoir acheter le film pour voir la fin 😥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s