Delirium – Tome 2 de Lauren Oliver

logo_11949Résumé :

Lena vit dans un monde où le gouvernement impose aux jeunes de 18 ans une opération pour les immuniser contre l’amour. A la veille de son opération, Lena découvre ce sentiment interdit avec Alex et ensemble ils décident de s’enfuir. Mais seule Lena y parvient. Après s’être échappée de Portland dans le Maine, Lena rejoint une communauté d’Invalides – les résistants au système – réfugiée dans la Nature. Là-bas, elle se transforme en guerrière de la résistance. Un futur sans Alex semble d’abord inimaginable, mais Lena va de l’avant. Elle combat pour lui et pour un monde où l’amour ne serait plus considéré comme une maladie. Entraînée dans un mélange explosif de révolution et de contre-insurrection, Lena doit lutter pour survivre et croire encore que l’amour est possible, et plus encore : souhaitable…

  • 19/20
  • Date de parution : 2012
  • Prix :15.20 € (Broché)
Mon avis : 

♣ J’ai lu le tome 1 de Delirium, il y a un petit bout de temps maintenant. Après cette lecture mon avis était plutôt mitigé. En effet, la première moitié du livre est très longue et il faut beaucoup de temps avant que l’action arrive. Dans la deuxième partie, j’ai eu affaire à une explosion de sensations. Dans le deuxième tome le même schéma se reproduit, toujours un début lent et une deuxième partie magnifique.

♣ ATTENTION : rique de spoiler ! Lena se retrouve enfin dans la nature libre mais sans Alex. Elle va être recueillis par des invalides. Elle va devoir apprendre à vivre dans la nature et durcir son caractère. Elle va se voir confier une mission qui va être de surveiller une association qui se nomme l’APSAD. Cette association concerne les gens qui n’ont pas pu se faire guérirent et qui le souhaite. Elle se retrouve enlever par un groupe appelé « Les Vengeurs », un groupe très cruel. Dans sa cellule, un autre garçon est là, il se nomme Julian et il s’agit de l’égérie de L’APASD. Ils vont se lier d’amitié et essayer de sortir de cet enfer.

♣ Encore une fois, le début est trop long mais il se passe tout de même plus de choses que dans le premier tome. On découvre enfin la nature et on retrouve surtout notre Lena ! C’est une histoire différente du premier tome car dans le premier on se retrouve dans la ville et ici on se retrouve dans la nature. Donc dans ce second volet, on remarque une petite touche de nouveauté qui donne un air frais à cette petite saga.

♣ Lena est différente et son caractère aussi. Elle est plus méchante et froide, elle ne veut pas montrer ses émotions mais encore une fois elle trop naïve. Je préfère tout de même ce comportement là. On fait la rencontre de nouveaux personnages (des invalides) tous aussi très intéressants et attachants. C’est la nouvelle famille de Lena, ils vont l’aider et la suivre dans son parcours.

♣ Il est parfois difficile de comprendre l’histoire et de bien suivre car les chapitres sont composés du « avant » et du « maintenant ». Je vais essayer de vous expliquer. Le « avant » correspond à l’après du premier tome donc la suite logique de l’histoire et le « maintenant » correspond à ce qui se passe après le « avant ». (Non, ce n’est pas du tout compliqué) !

♣ La deuxième partie du roman est vraiment magique, il y a beaucoup d’actions, de rebondissement mais aussi de retournement de situation et je dois dire que Lauren Oliver m’a fait tourné en bourrique. D’ailleurs, c’est la première fois que j’en veux à un auteur. Elle a le don de me torturer, surtout au niveau de la fin qui est juste HORRIBLE ! Déjà dans le premier tome j’ai pété un plomb mais alors là, je n’en pouvais plus ! Je me disais juste « POURQUOI !?! » 

♣ Pour conclure, ce second volet de la saga est juste merveilleux, c’est un début lent qui laisse parfois de marbre mais la deuxième partie fait oublier ce moment difficile. Une fin majestueuse et terrible qui me donne l’envie de lire le dernier tome ! Malheureusement, je ne l’ai pas encore 😥

Et vous ?

Publicités

3 commentaires sur « Delirium – Tome 2 de Lauren Oliver »

  1. J’ai la saga dans ma PAL ! Elle m’a l’air pas mal. J’ai déjà entendu parler de la composition originale du roman « avant » et « maintenant », c’est intéressant aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s